Aoraki/Mount Cook National Park

Publié le 17/02/2021

Le sommet du Mount Cook le point culminant de la Nouvelle Zélande. Situé sur l’île du Sud dans la région du Canterbury, il culmine à 3724m d’altitude.
Le nom du parc combine depuis 1998 celui de la légende Māori et celui rendant hommage à James Cook.

Pour s’y rendre il n’y a qu’une route, celle qui longe le magnifique lac Pukaki. C’est d’ailleurs une route panoramique qui est assez longue mais vous en prendrez plein les yeux tout le trajet.
Au printemps, le bord de la route est rempli de lupins. Pour nous c’est vraiment la meilleure saison pour visiter.

Avant de prendre la direction du parc, il est possible de dormir gratuitement au bord du lac Pukaki (voir l’application Campermate). C’est un des plus beaux spots où nous avons pu dormir.

Direction le parc national!
Si c’est la saison, vous pouvez vous arrêter à Alpine Lavender et profiter des champs de lavande.
Il y a également un point de vue sublime nommé Peter’s Lookout avec vue sur le lac et le Mont Cook.

Nous avons visité ce parc au printemps en Décembre et nous y avons passé 2 jours, donc nous avons dormi sur place. Une fois de plus la période hors saison nous a facilité la tâche pour obtenir une place un peu à la dernière minute sur le camping du DOC. (Department Of Conservation).

Pour résumer et information, le DOC est une agence gouvernementale qui a un rôle très important en Nouvelle Zélande. En effet c’est lui qui gère tout ou presque en assurant la conservation des terres et des eaux, des fôrets, de la faune et des paysages Néo-Zélandais. Il a également la mission de créer et maintenir les équipements de loisirs comme les sentiers traversant les 14 parcs nationaux du pays.

Pendant ces deux jours nous avons fait 3 randos :

Tasman Lake
Une randonnée assez facile sans trop de dénivelé avec vue sur le glacier et le lac Tasman.
Prévoir une demie-journée.

Hooker Valley Track
Idem que Tasman Lake, aucune difficulté et peu de denivelé, à faire également en une demie-journée. La rando est un peu plus longue et traverse plusieurs pont suspendu.
Vue sur Mueller Lake, Hooker Lake et on se retrouve face au Mont Cook.
Le départ se fait depuis le camping du DOC où nous avions dormi, le White Horse Hill campground.

Sealy Tarn Track
Idem que la Hooker Valley Track, le départ se fait depuis le camping, ce qui est très pratique.
Cette rando est vraiment magnifique mais un peu plus dure que les randos précédentes avec ses centaines de marches, soit 2200 en tout. Également surnommée “Stairway to Heaven”.
Nous avions d’abord fait un petit crochet à Kea Point qui est un point de vue sur Mueller Lake.
Nous sommes assez sportif mais les escaliers étaient quand même difficile 😉
Quand nous sommes finalement arrivés, la vue était époustouflante. Nous avons même eu la chance de voir pour notre première fois un Kéa (perroquet alpin).
Si vous êtes plus courageux, vous pouvez continuer à monter jusqu’à la Mueller Hut. Malheureusement nous ne l’avons pas fait. Pourtant, l’expérience de dormir dans la Hut nous aurais vraiment plu.

Nous avons également eu la chance de survoler le parc lorsque nous avons fait un vol panoramique depuis Tekapo. D’ailleurs on vous en parle dans l’article au sujet de Tekapo.

À découvrir également :
Fiordland National Park
Wanaka
Tekapo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.