Laugavegur Trail – L’Iceland Trail by Travelbase

« Le Laugavegur trail est un trek de plusieurs jours dans une des plus belles régions d’Islande. 55km de pur bonheur à travers des paysages de glace et de feu ! Le sentier est déclaré à plusieurs reprises par le National Geographic comme étant le plus beau sentier de randonnée du monde. Il nous emmène le long de montagnes de rhyolite, de champs d’obsidienne de lave noire, de rivières, de sources chaudes, de lacs, de déserts de sable noir et enfin à travers l’un des rares endroits où l’on trouve une forêt de feuillus en Islande. Une aventure de 7 jours proposée par Travelbase, une agence de voyage pour les amoureux de la nature et de l’aventure ! 

Laugavegur Trail

Grâce à l’Iceland Trail by Travelbase, j’ai pu vivre une expérience incroyable sur le Laugavegur Trail, un sentier de 55km de long. Dans cet article de blog je vous raconte mon aventure jour après jour avec un maximum de détails et d’informations. Partir avec Travelbase m’a permis de partir sereine et en n’ayant rien à faire à part mon sac à dos et profiter de la vue. En effet, le programme proposé par l’Iceland Trail est bien équilibré mais aussi adapté aux conditions météorologiques.

 Quelques infos supplémentaires :
Les étés islandais sont très courts, de ce fait cette randonnée sur le Laugavegur Trail ne peut se faire qu’entre juin et septembre. Travelbase organise des séjours de 7 jours entre chaque dimanche du mois de juillet et d’août.
Attendez-vous à ce que les nuits soient de températures glaciales et les journées au maximum autour des 15 degrés. De plus, le temps peut être imprévisible dans les montagnes, alors préparez-vous à vivre les 4 saisons sur une même journée, vents violents, neige, brouillard, pluie et bien sûr un peu de soleil quand même ! Nous concernant nous n’avons pas eu beaucoup de mauvais temps, principalement soleil, nuages et beaucoup de vent, un peu de pluie quand même mais pas durant la rando. La plupart des gens commencent à Landmannalaugar et marchent vers le sud en direction de Þórsmörk en raison de la diminution générale de l’altitude, c’est ce que nous avons fait. Pour se rendre à Landmannalaugar, plusieurs compagnies de bus partent directement de Reykjavik, et le trajet ne dure que quelques heures, mais vous n’aurez pas à vous en soucier. Le camping n’est autorisé que dans les zones désignées autour des huttes situées le long du sentier.

Notre groupe

1er jour : Arrivée en Islande

Notre vol depuis Paris partait à 14h05 le dimanche 9 juillet pour arriver vers 15h30 à Reykjavík. Une partie de l’équipe de Travelbase nous attendais à l’aéroport pour nous amener en bus (environ 40min) au camping près de Reykjavik où nous avons passé la première nuit.
Les guides nous ont distribué le matériel (matériel de camping, foodpack,etc) et nous avons eu un petit briefing d’environ 1h pour parler des points importants : programmes, sécurité, matos, questions…

À savoir : nous étions une trentaine, les groupes vont généralement jusqu’à une quarantaine de personnes. Cela peut paraitre beaucoup mais je ne l’ai pas ressentie pendant la rando. En effet, nous avions 5 guides qui se répartissent sur le chemin nous permettant de marcher à notre rythme, en groupe ou seul, à notre convenance. Ce qui est vraiment appréciable et d’autant plus dans un groupe de cette taille. Petite précision sécurité, nous avions tous un traceur GPS avec possibilité d’appeler les secours en cas de grave problème.

Voici Matthieu, Camille, Léana (Chef guide), Jonas, Antoine
Une équipe de joyeux lurons, dynamiques et sympathiques ! C’était un vrai plaisir de les avoir avec nous pour cette aventure sur le Laugavegur Trail. Vous n’aurez pas nécessairement la même équipe lors de votre séjour, mais je ne doute pas qu’ils seront aussi sympas et compétents ! Merci à vous !

2ème jour : Reykjavík – Landmannalaugar

Direction le départ du Laugavegur Trail en bus depuis Reykjavík.
Nous sommes partis à 9h30 du camping pour nous rendre au premier refuge qui marque le départ de ce trek : Laugavegur Trail

En chemin, nous avons pu nous arrêter dans une petite supérette pour nous acheter quelques objets et aliments manquant. Environ 4h de bus plus tard dont 1h30 sur un chemin 4×4 avec des traversées de rivières, nous sommes arrivés au premier refuge de ce trek, le Landmannalaugar.
Une fois le camp installé vers 15h, nous devions partir pour une petite randonnée de 7km. Malheureusement, au moment du départ il y a eu un gros orage et beaucoup de pluie donc nous nous sommes réfugiés dans nos tentes le temps que ça se calme. Il y a eu une petite éclaircie vers 18h et donc nous avons pu en profiter pour une petite balade d’environ 3km avec une vue en hauteur et notamment sur le champ de lave que nous allions traverser le lendemain.
À côté du refuge se trouve une source d’eau chaude où il est possible de se baigner. Habituellement, je ne suis pas hyper fan des baignades et il a fallu me motiver un peu mais c’était sans regret. Et malgré la pluie c’était agréable, relaxant et dans un super cadre.

Info refuge Landmannalaugar : Le prix du refuge pour camper est de 2000 ISK (13.70€) la nuit, je donne les tarifs à titre indicatif car cela est compris dans le séjour sauf les douches. Accès au sanitaire (toilettes + douche froide). Les douches chaudes coutent 500 ISK (3.50€) à votre charge. Ok réseau cellulaire

Laugavegur Trail
Laugavegur Trail

3ème jour : Landmannalaugar – Hrafntinnusker – Alftavatn

La plus longue journée de marche de notre trek : 24km et environ 1000m D+.
Entre Landmannalaugar et le refuge de Hrafntinnusker, le paysage est très volcanique et actif. Sur le chemin nous avons pu voir des fumeroles, des sources d’eau chaude, des lacs, des paysages mélangeant glace (neige) et feu (roche volcanique noire) …

C’est au refuge de Hrafntinnusker que nous nous sommes arrêtés pour manger. Habituellement, Travelbase avait organisé la journée différemment. En principe nous étions censés dormir près de ce refuge mais il est situé en altitude près d’un col et surtout en plein vent, ce qui rend aussi les nuits très froides. De de fait, la journée a été doublé pour atteindre le refuge de Alftavatn situé près d’un lac du même nom, ce qui explique donc cette longue première journée. Nous avons profité de cette pause dej’ pour monter sur un petit sommet nommé Stöðull, soit environ 2km A/R supplémentaire. La vue depuis là-haut est vraiment incroyable, je recommande cette petite rando en extra proposé par les guides mais pas obligatoire !

Laugavegur Trail
Laugavegur Trail

De là, il nous restait une douzaine de kilomètre principalement en descente avant de rejoindre notre campement. Les paysages volcaniques et actifs sont encore bien présents, d’ailleurs nous pouvions régulièrement sentir des odeurs de souffre. Nous avons traversé notre première rivière, l’eau nous arrivait à peine aux genoux. Une expérience fraiche et plutôt cool d’autant que c’était la première fois que je faisais ça !
Finalement, pour cette première journée sur le Laugavegur Trail nous avons eu beaucoup de chance avec la météo. Le soleil était avec nous, bien qu’un peu venteux, ce qui nous a permis de profiter pleinement de tous ces paysages !

Info refuge Alftavatn : Le prix du refuge pour camper est de 1600 ISK (11€) la nuit avec accès au sanitaire. Il y a seulement un petit bâtiment pour les sanitaires, 6 toilettes et 2 douches. Les douches chaudes coutent 500 ISK (3.50€) à votre charge. Ok réseau cellulaire

4ème jour : Alftavatn – Emstrur

Avant de débuter notre journée jusqu’au refuge d’Emstrur et d’avaler les 16km qui nous en séparait, nos guides nous ont proposé une petite rando d’environ 4km jusqu’au sommet du Brattháls. La vue depuis celui-ci donnait sur la vallée, le refuge et le lac ! C’était vraiment magnifique ! Pour info, c’était une rando facultative donc ceux qui n’ont pas souhaité la faire sont partis avant nous.

De retour au refuge, nous avons repris le chemin relativement plat qui mène à Emstrur. On peut d’ores et déjà admirer le glacier de Mýrdalsjökull juste en face de nous, c’est le 4e plus grand glacier d’Islande avec une superficie de 596km². Nous avons traversé 2 rivières dont une assez profonde (jusqu’aux genoux) et assez large avant de poursuivre dans un ancien champ de lave reconnaissable aux pierres et sable noir. La pause dej’ s’est faite près d’une magnifique cascade et d’un canyon manifestement creusé par la lave. De là, il restait environ 6,5km avant d’atteindre le refuge. J’ai trouvé le chemin jusqu’au refuge assez long, plat et droit dans un champs de lave où il ne restait que sable et roche noire et autour des petites montagnes verdoyantes. Avant d’arriver au refuge, on aperçoit déjà au loin un magnifique glacier que l’on peut continuer a admirer depuis le refuge.
Une journée d’environ 20km de marche pour ceux qui ont fait la petite rando du matin proposée par nos guides.

Info refuge d’Emstrur : Le prix du refuge pour camper est de 1600 ISK (11€) la nuit avec accès au sanitaire. Comme à celui d’Alftavatn, il y a seulement un petit bâtiment pour les sanitaires, 6 toilettes et 2 douches. Les douches chaudes coutent 500 ISK (3.50€) à votre charge. Pas de réseau cellulaire à moins de remonter sur la butte au-dessus du campement.

5ème jour : Emstrur – Pórsmörk Langidalur

Pour ce 5ème jour, officiellement le 3ème sur le Laugavegur Trail, nous avions 15km de marche entre les deux refuges. Une fois de plus nos guides nous ont proposé une rando optionnelle d’environ 4km autour du refuge avant de commencer notre journée. Nous sommes allés voir un canyon dont le nom est absolument imprononçable : Markarfljotsgljufur Canyon. Ce paysage de roches noires, presque dramatique, entourée de vert époustouflant, de rivière, et les glaciers au loin où se mêlent des paysages de feu et de glace ! Impressionnant !

La rando jusqu’au refuge de Pórsmörk Langidalur était relativement vallonnée avec de courte et raide monté. Nous avons traversé la forêt de Thor, alors il ne faut pas s’attendre à voir de grands arbres, d’ailleurs on a douté que c’était la forêt dont on nous avait parlé et pourtant c’est un des rares endroits où l’on trouve une forêt de feuillus en Islande ! C’est assez étonnant à voir d’autant qu’il n’y a quasi aucune végétation en Islande.
Pour finir, nous avons traversé notre dernière rivière du séjour avant de rejoindre notre campement. D’ailleurs, je trouve que c’était le plus beau refuge du séjour avec une superbe vue sur les glaciers.

Info refuge Pórsmörk Langidalur : Le prix du refuge pour camper est de 2000 ISK (13.70€) la nuit avec accès au sanitaire. Il y a seulement un petit bâtiment pour les sanitaires, 10 toilettes séparés H/F et 2 douches. Les douches chaudes coutent 500 ISK (3.50€) à votre charge. Ok réseau cellulaire

Laugavegur Trail
Laugavegur Trail
Laugavegur Trail

6ème jour : Pórsmörk Langidalur – Pórsmörk Husadalur

Depuis le refuge de Pórsmörk Langidalur, nous avons fait une randonnée en boucle d’environ 9km. Après un peu de dénivelé, environ 400m, nous avions une vue extraordinaire sur les glaciers et la vallée.

De retour à Pórsmörk Langidalur, il nous suffisait de rejoindre notre dernier refuge à seulement 2km où nous pouvions nous faire un petit plaisir pour le repas du midi : hamburger frite ! Après une semaine de plat lyophilisé ce n’était pas du luxe ! Ce refuge marquait la fin du Laugavegur Trail. Nous l’avons fait !

Info refuge Pórsmörk Husadalur : Le prix du refuge pour camper est de 2800 ISK (19€) la nuit avec accès au sanitaire et sauna. Il y a seulement un petit bâtiment pour les sanitaires, toilettes et 6 douches. Les douches chaudes sont gratuites et on a accès à l’électricité dans le restaurant du refuge. Ok réseau cellulaire

7ème jour : Pórsmörk Husadalur – Reykjavík

Dernier jour de cette belle aventure où nous avons réalisé le Laugavegur Trail (55km) + les randonnées en extra proposées par les guides, soit environ 80km et 3000m D+

Le bus qui nous ramenait à Reykjavík (4h de bus) est venu nous chercher au refuge.
Sur le chemin du retour, nous avons pu nous arrêter 1h pour découvrir et profiter de deux belles cascades. L’accès est rapide donc forcément il y avait pas mal de monde (oui je les ai fait disparaitre de mes photos !). La première cascade, une des plus célèbre d’Islande, j’ai nommé Seljalandsfoss et que l’on voit depuis la route, est une magnifique cascade de 65m de hauteur et il est possible de passer derrière. En continuant le chemin sur environ 500m, une cascade cachée derrière les roches nommé « gljúfrabúi » était tout aussi magnifique.

Seljalandsfoss
Gljúfrabúi

De retour à Reykjavík vers 15h30, nous avons rapidement planter nos tentes au camping (le même que le 1er soir), pour nous rendre en ville, visiter et se détendre ! Voici quelques bonnes adresses :

  • Pour un petit goûter : Café Babalù, ils font de très bon cheesecake et aussi de très bon chai latte dans un endroit avec une déco très atypique 
  • Pour le diner, brochette de poisson grillé absolument succulente chez Seabaron

Dernière nuit très courte avec un réveil à 3h45 pour que le bus nous récupère à 4h30 au camping et nous emmener à l’aéroport. Vol retour à 7h40 en Islande, arrivée à Paris à 13h05 ! C’est ainsi que l’Iceland Trail proposé par Travelbase se termine.

Laugavegur Trail : Mes recommandations

  • Bien prendre des chaussures d’eau pour traverser les rivières, prévoir une petite serviette microfibre pour se sécher les pieds.
  • Prévoir une bonne batterie portable pour recharger son téléphone, nous ne pouvions pas le faire avant le dernier refuge (Pórsmörk Husadalur) et rester en mode avion pendant le temps de marche pour économiser de la batterie.
  • Prendre des chaussures confortables pour le soir, personnellement je n’avais que des claquettes mais il faisait trop froid donc je suis restée avec mes chaussures de rando pas très confortable après de longues journées de marche, j’ai vraiment regretté une petite paire de basket.
  • Prendre le transport de bagage, on n’a peut-être pas la fierté de porter tout son matos mais honnêtement ce n’est pas du luxe, notamment pour la première journée (24km, 1000m D+), et c’est bien plus confortable pour le séjour et mieux profiter de ses journées.
  • Utiliser un Duffel bag (imperméable) pour son sac de transport, les 4×4 qui transportent nos affaires traversent des rivières et il y a de forte chance pour que vos affaires soient mouillées. Celui que j’utilise : Duffel bag snowleader 50L 
  • Prendre un sac à dos pour la journée, minimum 30l ! Le sac se remplit vite avec les affaires de pluie, des vêtements chaud pour les pauses, le réchaud, la casserole, les chaussures d’eau… J’ai pu tester mon sac à dos Deuter que j’utilise l’hiver en raquettes mais qui était super aussi pendant ce séjour. C’est le Deuter Rise 32+, 32+8l avec une ouverture dans le dos qui permet un accès rapide à tout et particulièrement les affaires au fond du sac sans avoir à tout déballer ! 
  • Prendre des boules quies et masque pour les yeux, en juillet il ne fait jamais nuit bien que le soleil se couche et se lève quand même, et il y a pas mal de bruit sur le campement puisque tout le monde est obligé de dormir près des refuges
  • Bien suivre la liste de matériel envoyé par Travel Base, elle est complète et indispensable !

Mon avis sur le Iceland Trail by Travel Base

Positif : Une organisation bien rodée, des informations claires et transparentes, un prix très attractif, des guides dynamiques et compétents, du matériel de location de très bonne qualité (tente MSR, sac de couchage -10 degrés confort, matelas confortable d’après les autres participants), les repas lyophilisés étaient plutôt bons, en particulier les desserts !

Négatif : Difficile d’en trouver. Pour ma part tout s’est bien déroulé mais je regrette seulement qu’on ne nous laisse pas marcher avec nos chaussures de trail pour ceux qui ont l’habitude car pour ma part les chaussures de rando montante n’ont pas été agréable si ce n’est douloureuse. Certaines personnes on quand même pris uniquement des chaussures de trail bien que Travelbase avait spécifié et insisté pour des chaussures montantes, je les ai envié ! Bien entendu, je comprends leur insistance à ce que l’on soit correctement équipé pour ce genre de trek.

Le tarif (2023) pour réaliser le Laugavegur Trail

Prix de base par personne : 595 €

OPTIONS PERSONNELLES

  • Vols de Paris – Navette aéroport A/R inclus +507 €
  • Bagage en soute +55 €
  • Foodpack +105 €
  • Transport de bagages +130 €
  • Première nuit au camping +19 €
  • Dernière nuit au camping +19 €
  • Assurance assistance +49 €
  • Compensation des émissions de CO2 de ce voyage en avion (Paris ou Bruxelles) +18 €
  • Frais administratifs +5 €

TOTAL : 1502 €


Les options que je n’ai pas prises :

  • Option équipement camping (tente, matelas, sac de couchage) +70 €
  • Option bâtons de marche +12 € p.p
  • Option navette depuis l’aéroport p.p./trajet +28 € – Uniquement si on ne prend pas de vol avec Iceland Trail
  • Option assurance annulation +69 €

Visiter l'Islande en 4x4

Je conçois que le Laugavegur Trail ne soit pas pour tout le monde donc ceux qui ne sont pas intéressés par ce trek ou qui ne se sentent pas capable de le faire, Travelbase propose un séjour de 7 jours en 4×4 tout autour de l’Islande ! Un séjour que j’aimerais beaucoup faire avec Xavier. Pour plus d’informations : 

Découvrez également :
valais
Roadtrip en Suisse
Écrins
Parc National des Écrins
glacier national park
Voyager aux États-Unis

12 commentaires

  1. Merci beaucoup pour le récit de vos aventures ! C’est bien renseigné et clair. C’est précieux !

  2. Merci Caroline pour cet article hyper complet ! J’ai hâte d’y être 🤩

  3. Waouh, magnifiques photos.
    Merci pour ce résumé et ravie de t’avoir rencontrée sur ce trail^^

  4. Merci beaucoup Véro ! Ca me fait super plaisir ton message ! Très heureuse de vous avoir rencontré toi et Dom ! À bientôt dans le Jura ou en Belgique 🙂

  5. Tu m´as fait revivre le trek avec tes mots et tes photos! C´est exactement ce que l´on a vécu! Des souvenirs inoubliables! Top Caro!
    Véro

  6. Wouah,merci Caroline.
    Je viens de revivre mon trekk avec ton blog.
    Très précis et tes photos sont magnifiques.
    Cathy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *