Les Pyrénées en 2021

Caroline avait déjà fait les Pyrénées en 2017, cette fois nous y sommes allés ensemble. 

1er jour : Mardi 17 Août
Nous sommes arrivés la veille à Bagnères de Luchon. Pour notre 1er jour nous avions prévu une journée parapente mais la météo en a décidé autrement. Le soleil prévu n’était pas au rendez-vous… après réflexion nous avons décidé de partir à l’autre bout des Pyrénées et faire le circuit qu’on avait “prévu” à l’envers, donc d’Ouest en Est.
En vrai, je me contente seulement de faire une liste de rando que j’aimerais faire et chaque jour je choisis… malgré un premier affinage on ne pourra pas tout faire!
Nous voilà donc du côté d’Aydius dans les Pyrénées Atlantique, prêt pour la rando du lendemain.

2ème jour : Mercredi 18 Août
On se réveille une fois de plus dans le brouillard, mais cette fois nous avons espoir de passer au-dessus des nuages et de découvrir le ciel bleu.
C’est donc dans la fraîcheur et l’humidité que nous commençons notre rando qui nous mènera au lac du Montagnon.
Ceci n’est que notre avis et la manière dont nous l’avons vécu, mais le chemin menant au lac est sans intérêt, beaucoup de boue dans la forêt et aucune vue! Finalement, on passera au-dessus des nuages (comme prévu) au 3/4 de la rando. Une dernière montée très raide et nous voilà au lac ! On découvre des chevaux en “liberté”, l’endroit est encore paisible. Nous continuons afin de prendre un peu de hauteur et admirer ce lac magnifique en forme de cœur.
Depuis le parking : pour aller jusqu’au lac il faut 12.2 km et 1100m D+ et pour aller jusqu’au sommet et admirer le lac de plus haut 13.8km et 1300m D+.

Après la randonnée, le plan était de partir directement dans la vallée d’Ossau pour faire un bivouac au lac Gentau mais entre la fatigue, le temps de route,… nous serions arrivés trop juste pour pouvoir en profiter pleinement!
J’ai donc repris ma liste de rando pour nous trouver une petite rando pour le lendemain et partir pour le bivouac en fin de journée.

3ème jour : Jeudi 19 Août
Nous voilà arrivés du côté de Laruns. J’avais deux idées de rando en tête : le lac d’Artouste ou le lac d’Isabe. Mais finalement nous avons choisi le lac d’Isabe car moins connu et surtout sans train et téléphérique pour y aller comme au lac d’Artouste, même si je suis sûr que ce lac doit être très beau, il est surtout très touristique.
Une randonnée qui se fait principalement dans la forêt avant de sortir du bois pour une ascension finale un peu raide.
Lorsque nous sommes arrivés au lac nous étions seuls. Le lac semble magnifique, mais comme nous aimons avoir une vue plus aérienne, nous décidons de monter plus haut ! Finalement la petite rando était un peu plus costaud que prévu mais la vue était magnifique !

Jusqu’au lac : 8.7km et 959m D+.
Au-dessus : 11.1km et 1065m D+.

Cette fois-ci, nous étions à une vingtaine de minutes du lac de Bious Artigues qui était notre point de départ pour notre bivouac dans la vallée d’Ossau ! 16h et nous voilà partis pour environ 5.5km et 600m D+.
Malheureusement, juste avant de partir nous apprenons que le lac Gentau où nous avions prévu de passer la nuit était interdit au bivouac depuis cette année, du 22 juillet au 30 septembre 2021.
Nous avons dû réfléchir à un autre plan, comme dormir ailleurs au lac Bersau par exemple et qui se trouve juste au-dessus.
Finalement, nous avons trouvé un spot au-dessus du lac Gentau, proche du Refuge d’Ayou. Ce spot était dans le Parc National alors que le bord du lac n’en fait pas parti, et comme le bivouac est autorisé dans le Parc de 19h à 21h …
On a passé une superbe nuit avec une vue mémorable !

4ème jour : Vendredi 20 Août
Réveil matinal pour un lever de soleil magnifique ! J’ai couru partout pour faire plein de photos pendant que Xa dormait encore.
J’aime beaucoup profiter de ces moments de calme et où la lumière change à chaque instant !
Quand Xa s’est enfin levé, nous avons profité ensemble de cette vue avec petit dèj’ et café !
Nous sommes repartis vers 9h en faisant le tour des lacs, soit 14km et 800m D+.

En tant qu’Ambassadeur pour Snowleader nous avons eu la chance de tester la tente, matelas et duvets IBEX de Snowleader × Ferrino
https://www.snowleader.com/pack-ibex-snowleader-BUND06067.html

Voici notre avis :
Sans parler du côté esthétique car c’est un avis bien personnel que de trouver les couleurs de l’ensemble magnifique et la matière du duvet doux et soyeux!

Concernant la tente :
C’est une tente 3 saisons qui est très facile à monter. Xavier a mis environ 2min à la monter sachant que c’était notre 1ère utilisation.
Un peu plus lourde que notre tente précédente mais tellement plus spacieuse. Avec ses 1m83 Xavier a enfin eu assez de place pour lui et quelques affaires en plus aux pieds.
Cette tente possède deux portes ce qui est très pratique et aussi une avancé spacieuse qui nous a permis de ranger nos sacs à dos d’un côté et chaussures de l’autre.
L’extérieur de la tente était trempé le matin mais grâce à son étanchéité nous sommes restés au sec, ainsi que nos affaires!
Imperméabilité : 3000
Poids : 1,95kg

Concernant le matelas :
Le matelas est fin et léger tout en restant très confortable et peu bruyant. Franchement, ras le bol des bruits de matelas quand on se retourne ! 🙂
Poids : 400g
Épaisseur : 5cm
Dimensions en cm : 190*57

Concernant le duvet :
Comme dit précédemment il est doux et soyeux. Il a une température de confort de 2 degrés donc lorsque nous avons bivouaqué nous avons eu presque chaud avec les 10 degrés approximatifs extérieur.
Poids : 1100g
Longueur 215cm
Largeur Pied : 50cm
Largeur Épaule : 80cm

On recommande cet ensemble qui est globalement léger, confortable, pratique, spacieux et compact. 

5ème jour : Samedi 21 Août
Ce jour-là c’était plutôt repos! Et ça fait aussi du bien ! 
Sur la route, on a trouvé un petit resto “Le Bastan” situé Route du Tourmalet à Barège. Un repas de qualité et bien copieux pour 42€ avec un verre de vin et une bière.

6ème jour : Dimanche 22 Août
Objectif du jour : un 3000 !
Et plus exactement le Pic de Néouvielle à 3091m.
Nous sommes allés dans la Réserve Naturelle du Néouvielle, un endroit assez incroyable puisqu’il y a plus de 70 lacs dont les plus grands et les plus connus sont les lacs d’Aubert, d’Aumar, d’Oredon, Cap de Long…
Il y a un parking payant à partir du lac d’Oredon (jusqu’à 9€ pour 24h et plus) et une restriction horaire pour monter au lac d’Aubert en voiture (9h-18h).
Nous avons choisi de rallonger la rando en partant depuis le lac d’Oredon au lieu du lac d’Aubert comme indiqué sur le topo. Ainsi nous avons pu passer devant Les Laquettes et aussi de nous échauffer un peu car la montée après le lac d’Aubert est assez raide ! 😉
Le chemin arrive rapidement dans un pierrier dont le chemin est indiqué par des cairns. Il y avait des cairns un peu partout donc pas toujours facile à suivre. Nous avons suivi notre ascension grâce à notre application Alltrails et ça nous a pas mal aidé à rester sur le bon chemin. C’est une rando assez difficile et exigeante techniquement. Nous avons dû aussi mettre les mains sur la fin. En début de saison il reste de gros névés donc il faut être assez prudent et se renseigner avant de partir.
Ceci dit, lorsque nous arrivons au sommet nous avons été éblouis par la beauté du paysage ! Une vue à 360° sur la Réserve et au-delà !

Notre Itinéraire depuis le lac d’Oredon : 14.9km et 1189m D+.
Itinéraire depuis le lac d’Aubert : 7.4km et 868m D+.

Lac d'Oredon
Lac d'Aubert et lac d'Aumar
Sommet du pic de Néouvielle - 3091m

À gauche : les lacs d’Aubert et d’Aumar – À droite le lac Cap de Long

7ème jour : Lundi 23 Août
Retour au point de départ : Bagnère de Luchon. Mais la météo est quasi identique qu’à notre arrivée ! Nous tentons quand même les lacs des Boums et le Port de Venasque. Une randonnée avec un bon dénivelé mais aucune difficulté technique, le chemin est facile à suivre. Malheureusement à notre arrivée au refuge de Venasque et lacs nous étions dans la brume. Nous avons patienté avec une crêpe et un café au refuge et après une bonne demi-heure la brume à commencer à se dissiper alors nous sommes vite repartis pour en profiter… Mais cela n’a duré qu’une quinzaine de minutes, le temps d’apercevoir le lac ! Nous n’avons donc pas été jusqu’au Port de Venasque. Pourtant cet endroit avait l’air tellement magnifique ! On recommande mais avec le soleil 😉
12.9km et 1078m D+.

8ème jour : Mardi 24 Août
Dernière rando des vacances que nous avons décidé de faire en 2 jours car assez longue et pas mal de dénivelé.
Départ depuis le parking du lac d’Oô :
Lac d’Oô – Lac et Refuge d’Espingo – Lac Saussat – Lac et Refuge du Portillon
Nous avons croisé pas mal de monde entre le parking de départ et le lac d’Espingo. Ensuite, nous étions quasiment seul jusqu’au refuge du Portillon ou nous avons passé la nuit. Aucune difficulté technique à part le dénivelé.

Lac d'Oô
Lac Saussat

9ème jour : Mercredi 25 Août
Le lendemain matin nous sommes montés jusqu’à Tusse de Montarqué (2889m) soit 2.6km A/R et 340m D+ depuis le refuge. Depuis ce point de vue nous pouvions admirer le lac du Portillon mais aussi le lac Glacé aussi appelé lac du Port d’Oô ! Certainement notre préféré !
Ensuite nous avons fait le chemin retour jusqu’au parking du Lac d’Oô soit 23km et 1995m D+ pour les 2 jours.

Lac du Portillon
Lac Glacé
Découvrez également :
Parc National de la Vanoise
Lac
10 Idées Randonnée avec lac en Haute-Savoie
Parc National des Écrins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.